Pragmatique textuelle

La notion de texte

        Un texte est une « séquence bien formée de phrases liées qui progressent vers une fin ». Cette définition de Slakta est programmatique. Elle implique qu’un texte est plus qu’un simple agrégat d’énoncés, mais bien une structure transphrastique obéissant à des lois qui lui sont propres.


        Séquence : Cette notion implique un ensemble d’éléments lié par un même mode d’organisation.


       Bien formée : En grammaire de phrase, cette expression renvoie à la notion de grammaticalité, en grammaire de texte, elle évoque l’idée de cohésion.


        Progressent : Ce verbe indique le caractère dynamique du texte. D’énoncés en énoncés, les informations se renouvèlent sans cesse.


        Fin : Cette notion suggère la visée cohérente de l’ensemble.

 

Texte ou discours

        Partant de l'approche de Slakta, texte et discours sont plutôt complémentaires. Le texte est une composante du discours dont il constitue l’aspect configurationnel.


        Lorsqu’un locuteur est en situation de discours, son énonciation s’inscrit dans un cadre générique et typifiant qui redistribue l’ordre des séquences discursives.


       L’ensemble des paramètres qui inscrivent son discours dans un prototype séquentiel particulier, en constituent la trame textuelle. D’où l’émergence du texte dans le discours.


        Analyser le texte d’un discours revient à rendre compte des phénomènes caractérisant la textualité.

 

Critères de textualité